Les Petits Mouchoirs 3/5

Ecrit et réalisé par Guillaume Canet
Avec Gilles Lellouche, Marion Cotillard, François Cluzet, Benoît Magimel, Valérie Bonneton, Pascale Arbillot, Laurent Lafitte, Anne Marivin, Jean Dujardin, Louise Monot, … 2h34

Résumé : Alors que leur ami Ludo vient d’avoir un grave accident de scooter, une bande de potes décide malgré tout de partir en vacances dans le Sud de la France, comme tous les ans. Chacun joue double-jeu, tout le monde a quelque chose à cacher : ils se mentent tous en cachant leurs secrets dans leurs petits mouchoirs…

C’est un projet bien ambitieux que Guillaume Canet à réaliser là !
Faire un film de 2h30, en France, sur une bande de potes, sans qu’il y ait de véritable « actions » à proprement parler, est extrêmement audacieux !
Et soyons francs dès le départ, même si son film n’est pas parfait, il a tout de même particulièrement bien réussi son pari, et signe ici un excellent film sur l’amitié.
A mi chemin entre le sérieux des films de Claude Sautet dans les années 70 (et particulièrement « Vincent, François, Paul et les autres ») et la comédie dramatique de Lawrence Kasdan « Les copains d’abord » (sans oublier le diptyque d’Yves Robert « Un éléphant ça trompe énormément » et « Nous irons tous au Paradis »), le film de Canet lorgne plus du côté de l’humour, mais un humour qui va parfois s’avérer acerbe et acéré.
C’est d’ailleurs du point de vue humoristique que Guillaume Canet pêche le plus.
Certes, on sent chez lui un véritable sens du comique, du dialogue, de la répartie. Seulement, lorsqu’on arrive dans le ventre mou du film, il en abuse beaucoup trop et certaines blagues, pourtant assez drôle, deviennent vite lourde et pataude.
Et la principale victime de ce problème, c’est François Cluzet !
On en a presque mal pour lui. Il surjoue à l’excès, fait des mimiques atroces à n’en plus finir, et finalement son personnage devient une caricature de lui-même. Dommage quand on se rappelle que sa précédente collaboration avec Canet lui avait rapporté le César du Meilleur Acteur…

Fort heureusement, pour pallier cette petite erreur scénaristique, Canet bénéficie d’un casting de choc. Et non seulement les acteurs sont individuellement bons (mention spéciale à Marion Cotillard et Gilles Lellouche), mais en outre, leur performance de groupe est presque parfaite, ce qui est rare dans le cinéma !!!
Ils se connaissaient tous plus ou moins auparavant (ça aide…!!!), ils ont passé beaucoup de temps ensemble pour préparer ce film, et par conséquent on sent une véritable cohésion, un lien, un esprit de groupe, une amitié franche et honnête entre tous les personnages… le genre de chose qui ne peut être simulé à l’écran !!
Canet s’en sort donc haut la main ! Sa fresque de 2h30, attendue depuis une éternité, est très réussie (certains misent déjà beaucoup sur lui pour les prochains César).
Il dirige tout son petit monde avec une main de fer dans un gant de velours, parvenant à capter de sublimes moments d’amour, de tendresse, d’amitié, de haine, de colère, de rire, de pleurs…
Bref, et c’est sûrement le plus beau compliment qu’on puisse lui faire : il a réussi, tout simplement, à capturer des moments de VIE… et ce n’est pas donné à tout le monde !!!!

Tony

Publicités

À propos de bathart

Tony et Sylvain fous de musique, de ciné, et un peu de tout, vous présentent leurs chroniques.

4 réponses à “Les Petits Mouchoirs 3/5

  1. escobar56

    En même temps j’sais pas pourquoi mais j’imagine pas trop Cluzet dans ce genre de film. Déjà il parait plus vieux que les autres acteurs puis moins dans l’ambiance. Et sinon Cotillard a t-elle arrêté un peu avec ses mimiques hollywoodiennes ?

  2. Le petit Nicolas

    Plutôt d’accord pour Cluzet.
    Ce film reste malgré tout très bon.
    Super article Tony 😉 c’est du lourd, du très très lourd comme dirait l’autre.

    Encore une fois bon courage pour le reste.

  3. Lili le Kiwi

    Ces temps-ce au cinéma je pense qu’on peut trouver mieux… Enfin, j’ai grande hâte de lire la suite de vos chroniques les gars! Lisa.

    • Jay

      Lisa n’a pas tord, bonjour:
      Certes il y a eu du travail de fait. J’avais cependant préférer: « Ne le dis a personne », dans la manière de faire les choses, la façon de jouer de Cluzet et Lelouch par exemple notamment. Les films chorale comme on dit sont beaucoup trop a l’affiche ces temps-ci, de mon point de vue. C’est assez convenu, la culpabilité, les problèmes de chacun: Comme si chacun aimait se faire un peu mal inférieurement. Même si encore une fois il y a eu du travail de fait. Petit rectificatif d’ailleurs, dans l’explication de départ, ceux qui ont vu le film y auront penser j’imagine: Il est percuté en scooter, pas en voiture.
      Je terminerai mon commentaire en invitant ceux qui ne l’ont jamais fait a voir: »Mon idole », en parlant de Canet. Film bien réussi pour moi. Une distribution agréable, un scénario sans trop grande prétention, sinon celle de divertir. Bref tout les ingrédients pour faire un sympathique premier long métrage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bath-Art

Un soir de novembre 2010, Tony et Sylvain ont l'idée de créer un blog. Ainsi, ils vont combiner leurs passions : la musique et le cinéma. Très vite, Thibaut va les rejoindre et ainsi s'occuper des live-reports. Puis un peu plus tard Brice étayera la rubrique ciné, alors que Lisa sera chef de la rubrique Art. Et ouais rien que ça ! A noter qu'il y a également d'autres collaborateurs parfois. Bonne lecture à vous et n'hésitez pas à nous suivre sur la page Fb ou sur Twitter pour ne jamais perdre le fil, bande de bath-art !

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 280 autres abonnés

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :