Triste semaine pour le cinéma…

Le cinéma vient de vivre une bien triste semaine avec le décès de trois éminents représentants du 7ème art.

Leslie Nielsen, l’un des plus grands génies comiques outre-Atlantique, nous a quitté, dans la nuit de dimanche à lundi, à l’âge de 84 ans.
Figure légendaire du burlesque américain, il avait commencé sa carrière à la télévision, grâce à laquelle il était devenu une star, avant de percer en 1956 dans un classique de la science-fiction, « La planète interdite ».
Malgré ces débuts pourtant prometteurs, il n’a jamais réussi à percer, et ce malgré son physique de jeune premier.
Il avait retrouvé une seconde jeunesse en 1980 grâce au merveilleux trio des ZAZ (Zucker, Abrahams, et Zucker) dans le non moins merveilleux « Y a-t-il un pilote dans l’avion ? », véritable délire burlesque, et moment historique du film parodique.
Et c’est justement ce magnifique trio des ZAZ qui lui apportera la consécration, quelques années plus tard, en lui offrant le rôle de Frank Drebin, flic gaffeur, maladroit, stupide, mais diablement efficace, dans la fameuse trilogie « The Naked Gun » (prolongement de la série TV « Police Squad », et plus connu en France sous les titres « Y a-t-il un flic pour sauver… »).
C’est avec ce rôle qu’il était devenu la star qu’il était… Et ce rôle l’a rendu inoubliable !
Il était revenu quelque peu sur le devant de la scène il y a quelques années en interprétant le président des Etats-Unis dans les deux derniers volets de Scary Movie (repris en main par David Zucker), nous prouvant ainsi que, même à plus de 75 ans, il n’avait rien perdu de son humour et de son brio.
Longtemps un nouvel épisode de « The Naked Gun » fut à l’ordre du jour… Le destin en a voulu autrement…
Nous espérons simplement qu’ils ne confieront pas ce rôle à quelqu’un d’autre : quel sacrilège ce serait !… On ne peut passer après un génie…
RIP

Deux réalisateurs importants, mais peu connus du grand public, nous ont également quittés cette semaine.
Tout d’abord Irvin Kershner, parti le 27 novembre à 87 ans.
Réalisateur un peu tâcheron, il avait cependant réussi à imposer sa patte dans quelques films tels « Star Wars épisode V – L’empire contre-attaque » (1980) (considéré comme le meilleur volet de la saga), « Les yeux de Laura Mars » (1978), ou bien encore dans « Jamais plus jamais » (1983), un des bons épisodes de James Bond.
Il n’aura certes pas marqué son siècle, mais il sut tout de même faire preuve d’un grand professionnalisme.

Enfin, Mario Monicelli, beaucoup plus connu et renommé, qui s’est suicidé lundi à l’âge de 95 ans.
Réalisateur quelque peu sous côté, probablement à cause de son attrait pour la comédie (noire, bien sûr), il fut l’un des artisans de la « révolution » cinématographique italienne.
Il fréquentait Germi, Scola et autres Risi, et parvenait parfois à leur faire de l’ombre…
En 1959, il remportait le Lion d’Or à Venise pour son film « La grande guerre », œuvre satirique et corrosive sur la 1ère guerre mondiale. Un lion d’Or d’Honneur lui fut également remis en 1991 pour l’ensemble de sa carrière.
Il aura marqué de son emprunte 3 décennies de cinéma italien avec des films tels « Le Pigeon » (1958), « Brancaleone aux croisades » (1970), ou bien encore grâce à certaines collaborations avec le comique italien Toto.

Une semaine très dure, donc, pour le 7ème art qui, on en est sur, parviendra tout de même à remonter la pente…

Tony

Publicités

À propos de bathart

Tony et Sylvain fous de musique, de ciné, et un peu de tout, vous présentent leurs chroniques.

Une réponse à “Triste semaine pour le cinéma…

  1. Se suicider à 95 ans … c’est moche quand même …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bath-Art

Un soir de novembre 2010, Tony et Sylvain ont l'idée de créer un blog. Ainsi, ils vont combiner leurs passions : la musique et le cinéma. Très vite, Thibaut va les rejoindre et ainsi s'occuper des live-reports. Puis un peu plus tard Brice étayera la rubrique ciné, alors que Lisa sera chef de la rubrique Art. Et ouais rien que ça ! A noter qu'il y a également d'autres collaborateurs parfois. Bonne lecture à vous et n'hésitez pas à nous suivre sur la page Fb ou sur Twitter pour ne jamais perdre le fil, bande de bath-art !

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 280 autres abonnés

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :