We are four lions (3/5)

Réalisé par Chris Morris
Ecrit par Chris Morris, Jesse Armstrong, Sam Bain et Simon Blackwell
Avec : Riz Ahmed, Arsher Ali, Nigel Lindsay, Kayvan Novak,…
1h41

Résumé : Waj, Omar, Barry et Fessal sont quatre apprentis terroristes de la banlieue de Londres. Ils n’ont qu’un objectif : mettre en place le grand attentat qui fera connaître leur cause au monde entier.
Ils ont cependant quelques petits problèmes : non seulement ils sont complètement stupides, mais ils sont également totalement incompétents dans leur domaine…et dans les autres !
Allons tout de suite à l’essentiel : le film de Chris Morris, célèbre satiriste de la télé anglaise, n’est pas un film sur le terrorisme, mais sur la bêtise humaine !
Après tout, pourquoi pas ? Il y a bien des abrutis partout où nous vivons, pourquoi n’y en aurait-il pas dans le monde terroriste ?
C’est d’ailleurs l’argument principal mis en avant par Chris Morris…et c’est sans doute l’explication au fait que le film n’ait pas connu trop de contestations.
Morris nous décrit l’itinéraire d’un groupe, presque une bande de potes, qui essaye par tous les moyens de devenir djihadiste.
Seulement ils sont d’une incompétence monstrueuse. Tellement monstrueuse qu’elle parvient à gâcher une grande partie du film.

Certes, soyons honnêtes, le sujet est audacieux (voire même courageux) et drôlissime, mais à vouloir jouer la carte de l’absurdité, et du ridicule à 100%, Chris Morris se perd et gâche tout le potentiel que son film laissait paraître.
Il faut dire que le film est par moment d’une lourdeur phénoménale !
Durant la première partie du film, seul 1 gag sur 10 semble fonctionner…on en est presque gêner pour eux.
La deuxième partie du film, rattrape un peu le tir (on passe à 1 gag sur 5 !), mais le mal est déjà plus ou moins fait.
Il nous arrive de rire devant les échecs et les bouffonneries de ce groupe de gros nazes, mais la plupart du temps, on reste stoïque, figé, et même gêné de ne pas pouvoir rire !

Restent cependant quelques situations très réussies : le corbeau kamikaze, les conversations entre pingouins ou bien encore la course poursuite en déguisement durant le marathon de Londres.
Mais pour le reste, on zappe…
Si après tout ceci il reste encore un 3 à cette note, c’est pour mettre en avant le courage de Chris Morris qui a osé traiter le sujet le plus tabou du monde en ce 21ème siècle, et aussi pour récompenser sa mise en scène, avec son esthétique proche du documentaire, qui mérite d’être soulignée.
On espère fortement que pour son prochain projet cinématographique il gardera cette incroyable liberté de ton, mais qu’il y ajoutera tout de même un zeste d’humour british un peu plus fin et corrosif !

Tony

Publicités

À propos de bathart

Tony et Sylvain fous de musique, de ciné, et un peu de tout, vous présentent leurs chroniques.

2 réponses à “We are four lions (3/5)

  1. la crevette

    Plutôt tout à fait d’accord avec toi.
    La scène du drone américain est pas mal non plus.
    Mais bon, la bande annonce avait déjà tout dévoilé…

  2. Johnny got his warm gum

    Ba moi je suis pas d’accord. C’est vrai que c’est vendu un peu partout comme tordant mais Sylvain m’avait dit que tu n’avais pas trouvé le film drôle, donc j’étais un peu entre deux feux^^.
    Et donc c’est vrai que je l’ai pas trouvé super drôle, jusqu’au climax j’étais bien déçu du film. Le feu d’artifice final m’a mis sur le cul et renversé le film. Honnêtement j’ai eu la larme à l’oeil, Moris à réussi son pari en rendant attachant ces pieds-nickelés sans qu’on s’en rende compte.
    Et j’ai trouvé terrible l’idée qu’au final ils se débinent tous mais finissent quand même tous par se faire péter par obligation, ils ont pas d’alternative.
    Pour un humoriste le dernier quart d’heure est quand même monstrueux en terme de mise en scène, c’est beau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bath-Art

Un soir de novembre 2010, Tony et Sylvain ont l'idée de créer un blog. Ainsi, ils vont combiner leurs passions : la musique et le cinéma. Très vite, Thibaut va les rejoindre et ainsi s'occuper des live-reports. Puis un peu plus tard Brice étayera la rubrique ciné, alors que Lisa sera chef de la rubrique Art. Et ouais rien que ça ! A noter qu'il y a également d'autres collaborateurs parfois. Bonne lecture à vous et n'hésitez pas à nous suivre sur la page Fb ou sur Twitter pour ne jamais perdre le fil, bande de bath-art !

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 280 autres abonnés

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :