Somewhere (2/5)

Ecrit et réalisé par Sofia Coppola
Avec : Stephen Dorff, Elle Fanning, Chris Pontius, Michelle Monaghan, Paul Greene, …
1h40

Résumé : Johnny Marco est un acteur hollywoodien de renom qui séjourne actuellement au célèbre Château Marmont, de Los Angeles. Désespérément seul et déprimé, il passe ses journées à boire, à fumer, à faire la fête, à conduire sa belle Ferrari et regarder des strip-teaseuses danser dans sa chambre…
Cleo, sa fille, va alors débarquer dans sa vie pendant deux semaines, pour son plus grand bonheur…

Sofia Coppola fait son retour derrière la caméra avec un film qui possède toutes les caractéristiques de ses œuvres précédentes : un héros seul, perdu et déprimé, un personnage féminin qui illumine le film de sa blondeur, un sentiment de vide et d’ennui constant, et de longs plans merveilleusement photographiés…
Avec « Virgin Suicides » (1999), on avait découvert une cinéaste inspirée et au potentiel énorme.
Elle l’a d’ailleurs prouvé 5 ans plus tard en réalisant son chef d’œuvre « Lost in translation », avec un Bill Murray au sommet de son art.
Puis, en 2006, son « Marie-Antoinette » version rock nous avait quelque peu laissé sur notre faim de par certaines de ses longueurs.
Elle était donc attendue au tournant avec ce quatrième long métrage…

Malheureusement pour nous, ce « Somewhere », bien que toujours agréable à regarder (magnifique travail du directeur de la photographie Harris Savides), sonne creux et semble presque aussi vide que la vie de Johnny Marco.
On ne s’ennuie pas vraiment, mais il n’y a aucune étincelle : l’ensemble est relativement plat et on peine à véritablement s’attacher aux personnages et à leur histoire.
Mais, à vrai dire, ce qui nous agace le plus lorsqu’on visionne ce film, c’est que l’on est dans une totale incompréhension. Pas en ce qui concerne le film (la trame est suffisamment légère pour être comprise par tous) mais par le fait que ce film est reçu le Lion d’Or à Venise…
Tarantino, président du Jury, et Sofia Coppola étant relativement proches, il nous semble évident que le copinage a pris le pas sur l’intérêt filmographique au sein du jury vénitien…
Mais bon, ce n’est pas la première fois que cela arrive, donc oublions ça, repartons vers l’avant !

 Ce « Somewhere » a au moins le mérite de proposer quelques bonnes choses : le duo vedette (Dorff/Fanning) est excellent, les images sont comme toujours sublimes et très épurées, et la musique de Phoenix (le chanteur du groupe est le boy friend de Sofia Coppola) est particulièrement attractive…
Mais pour le reste, on oublie !

Une grosse déception qui, on l’espère, remettra en question sa réalisatrice…

Tony

 

Publicités

À propos de bathart

Tony et Sylvain fous de musique, de ciné, et un peu de tout, vous présentent leurs chroniques.

3 réponses à “Somewhere (2/5)

  1. escobar56

    Bon bah tu ne t’es pas mouillé quoi ! Ce film divise dans toutes les rédactions donc la moyenne chez Bath Art ne m’étonne pas. Tu fais donc partie des déçus à ce que je vois. J’étais bien tenté pourtant mais bon… De toute façon il ne passera plus à mon retour en France.
    Sinon j’ai enfin réussi à voir Des Hommes Et Des Dieux qui est sorti en Espagne ou tout le monde se masturbe dessus, à raison. Et en V.O. s’il vous plait ! Donc bah mon Top 10 de l’année est un peu fossé (David) du coup car c’est évident qu’il aurait eu sa place minimum dans le Top 5 et probablement dans le Top 3. Il est magnifiquement réalisé, les plans de Beauvois sont hallucinants de maitrise (les traveling sur Wilson quand il se balade dans les plaines avec les oiseaux sont dingues) et la scène du dernier repas avec le Lac Des Signes en fond est juste une des plus belles scènes de ciné que j’ai vu de ma vie. Bref un très grand film que je voudrais revoir pour avoir encore un autre regard. Petit bémol tout de même au niveau de l’équilibre, je le trouve parfois un peu inégal mais faut bien chercher l’erreur hein.
    Allé la bise et continuez comme ça !

    P.S. : Le dernier Godard passe aussi à Valence en V.O., j’irais probablement le voir. L’aviez vous vu ?

  2. Pingback: Les Tops de Tony « Bath-Art

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bath-Art

Un soir de novembre 2010, Tony et Sylvain ont l'idée de créer un blog. Ainsi, ils vont combiner leurs passions : la musique et le cinéma. Très vite, Thibaut va les rejoindre et ainsi s'occuper des live-reports. Puis un peu plus tard Brice étayera la rubrique ciné, alors que Lisa sera chef de la rubrique Art. Et ouais rien que ça ! A noter qu'il y a également d'autres collaborateurs parfois. Bonne lecture à vous et n'hésitez pas à nous suivre sur la page Fb ou sur Twitter pour ne jamais perdre le fil, bande de bath-art !

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 280 autres abonnés

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :