Route Irish (2/5)

Réalisé par Ken Loach
Ecrit par Paul Laverty
Avec : Mark Womack, Andrea Lowe, John Bishop, Trevor Williams, …
1h49

Résumé : En 2004, pendant la guerre en Irak, Fergus persuade son meilleur ami Frankie de venir rejoindre son équipe d’agents de sécurité.
Trois ans plus tard, Frankie meurt sur la route la plus dangereuse du pays : la Route Irish.
Fergus ne croit pas un seul mot de l’explication officielle et décide donc de mener sa propre enquête…

Pour être tout à fait honnête avec vous dès le départ, je dois vous dire que ce film m’a laissé une impression étrange…
En sortant de la salle, impossible de savoir si le film était à classer parmi les bons, ou bien parmi les mauvais… ou bien au milieu !
J’ai donc laissé passer le temps. Je me suis repassé le film en tête. J’ai bien pris tout mon temps… Et voilà enfin la sentence !

Ken Loach représente à lui tout seul le cinéma social anglais moderne. On pourrait même presque dire qu’il représente tout simplement le cinéma social moderne.
Par conséquent, quand on va voir un film de Ken Loach, on s’attend à ce que ce soit corrosif, réaliste et que ça tire bien et fort sur le haut du panier de la société…

Ici, Ken Loach tire toujours fort… mais il ferme les yeux (et les nôtres, par définition), et on ne sait donc pas tellement où il veut en venir…
Son film de vengeance ne possède pas une seule seconde le poids social qui jalonne sa carrière depuis un peu plus de 40 ans, et qui fait toute sa force.

On se retrouve, pendant un peu moins de 2 heures, dans un film étrange qui, non seulement, déçoit dans la filmographie du réalisateur anglais tant son message parait vain, mais surtout qui s’avère très très moyen pour un long métrage centré sur la vengeance.

Monsieur Loach s’est embarqué dans quelque chose, qu’apparemment, il ne maîtrise pas très bien.
C’est dans les erreurs qu’on apprend le plus, ne l’oublions pas. Ken Loach en a commis une assez grosse ici : nul doute qu’il sera rattrapera bientôt en nous offrant une œuvre dont il a le secret !

En attendant, on passe ce « Route Irish », fade et superflu…

 Tony

 

Publicités

À propos de bathart

Tony et Sylvain fous de musique, de ciné, et un peu de tout, vous présentent leurs chroniques.

2 réponses à “Route Irish (2/5)

  1. That\’s fantastic. I like way you present it

  2. Are you serious? I think it doesn\’t make any sense. google it yourself

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bath-Art

Un soir de novembre 2010, Tony et Sylvain ont l'idée de créer un blog. Ainsi, ils vont combiner leurs passions : la musique et le cinéma. Très vite, Thibaut va les rejoindre et ainsi s'occuper des live-reports. Puis un peu plus tard Brice étayera la rubrique ciné, alors que Lisa sera chef de la rubrique Art. Et ouais rien que ça ! A noter qu'il y a également d'autres collaborateurs parfois. Bonne lecture à vous et n'hésitez pas à nous suivre sur la page Fb ou sur Twitter pour ne jamais perdre le fil, bande de bath-art !

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 280 autres abonnés

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :