Raphael Saadiq – « Stone Rollin' » (4/5)

S’il y a bien un disque que moi, l’homme le plus casse-couille du monde en terme de choix musicaux (et en tout d’ailleurs, d’après certains !), j’attendais cette année, c’est bien celui-ci !

Raphael Saadiq, pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est en quelque sorte le nouveau roi du Rhythm and Blues depuis les années 90.
Après des débuts tonitruants au sein du groupe Tony ! Toni ! Toné ! (qu’il forme avec son frère et un cousin) symbole de ce qu’on a appelé la New Jack Swing, il forme le groupe Lucy Pearl à la fin des années 90 (les nostalgiques de cette époque se souviendront du tube « Don’t mess with my man »).
Puis, en 2002, il se lance enfin dans une carrière solo avec son premier essai « Instant Vintage ». Album qui sera suivi deux ans plus tard par « Ray Ray », son second opus.

Mais la vraie révolution dans la carrière de Raphael Saadiq intervient en 2008 avec la sortie de « The way I see it ».
Cet album, un des grands classiques de ce début de siècle, marque une nouvelle étape dans la carrière du chanteur : en revisitant les 70’s, il a crée une œuvre brillante, rythmée et inspirée, instigatrice du mouvement Neo Soul.
Après 3 ans d’absence, il était donc attendu au tournant : comment arriverait-il à surpasser « The way I see it » ? Comment allait-il faire pour ne pas tomber dans sa propre caricature ?…
Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’avec « Stone Rollin’ », sans véritablement nous transcender, il a réussi à ne pas se répéter et à créer une œuvre envoutante et éclectique !

En optant pour le rock plus que pour la soul, Saadiq est parvenu à combler les attentes qui existaient autour de ce nouvel album.
Le monumental single, « Radio », diffusé depuis quelques mois maintenant, en est d’ailleurs la preuve incarnée : Saadiq est toujours le même, il fait toujours swinguer et vibrer la foule, sauf que pour le coup, ses inspirations sont différemment orientées… Ce qui nous donne un mélange plutôt agréable !

Mais après plusieurs écoutes, deux questions restent ancrées dans nos têtes : 1) Saadiq a-t-il réussi son pari de s’inspirer du rock ? 2) Saadiq a-t-il complètement répondu à nos attentes ?
Et pour ces deux questions, je crains que la réponse ne soit mitigée…

Si quelques morceaux de l’album sont fortement inspirés par le rock (« Radio » ou « Daydreams »), la plupart des pistes sont plutôt un mix de soul et de rock, souvent agréable à l’oreille, mais parfois lassant er décevant.C’est en ce sens que Raphael Saadiq n’a pas totalement répondu à nos attentes : il nous avait promis un album très rythmé, très rock, et il nous livre au final un pot-pourri de soul, de rock, plaisant, mais loin d’être électrisant.
Si l’idée est appréciable, il faut cependant noter que le disque n’arrive pas à faire de choix au final, ce qui pourrait laisser certains fidèles du chanteur de côté…

Mais ne soyons tout de même pas trop cruel avec cet album qui reste encore supérieur à la quasi totalité des productions actuelles.
Saadiq reste encore hyper inspiré (son morceau « Good Man », purement orienté vers la soul est une merveille du genre)…mais on sent qu’il en garde un peu sous la semelle, et c’est peut-être cela qui nous irrite au final !
Son album est excellent, mais disons qu’on attendait un tout petit peu plus de la part de l’homme qui a révolutionné la soul au 21ème siècle !

Top 3 :
→ « Radio »
→ « Good Man »
→ « Daydreams »

N’ayant pas vraiment été très inspiré pour écrire cet article, je vous invite à faire un tour chez nos confrères de Neoboto qui vous éclaireront sûrement mieux que moi…

Tony

Publicités

À propos de bathart

Tony et Sylvain fous de musique, de ciné, et un peu de tout, vous présentent leurs chroniques.

3 réponses à “Raphael Saadiq – « Stone Rollin' » (4/5)

  1. Corentin Nicolas

    A part « radio » il m’a pas fait vibrer plus que ça cet album…

    • Corentin Nicolas

      Je préfère largement : The Way I See It

      • Je pense que tout le monde a préféré « The way I see it » !!!
        Mais il y a quand même quelques très bonnes tracks sur cet album… Mais il nécessite plus de temps d’écoute que le précédent pour véritablement l’apprécier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bath-Art

Un soir de novembre 2010, Tony et Sylvain ont l'idée de créer un blog. Ainsi, ils vont combiner leurs passions : la musique et le cinéma. Très vite, Thibaut va les rejoindre et ainsi s'occuper des live-reports. Puis un peu plus tard Brice étayera la rubrique ciné, alors que Lisa sera chef de la rubrique Art. Et ouais rien que ça ! A noter qu'il y a également d'autres collaborateurs parfois. Bonne lecture à vous et n'hésitez pas à nous suivre sur la page Fb ou sur Twitter pour ne jamais perdre le fil, bande de bath-art !

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 280 autres abonnés

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :