Live Report @ I Love John – Beauregard

Delphine nous parle de son samedi passé à Beauregard. Bien entendu, c’est pour Bath-Art, et c’est pas du flan !

Arrivée bien difficilement, en partie à cause d’une mauvaise signalisation, jusqu’au festival.
Un cadre agréable, pour vous dire : un château entourée d’un grand parc majoritairement peuplé de peupliers.

Vers 16h, je commence à aller vers la deuxième scène, et on sent que ça gratte dans l’air. En effet, c’est le Final Air Guitar qui se déroule, en partenariat avec la radio Oui FM. Mention spéciale à la vieille conne qui singe du Ozzy Osbourne, avec un air de bigote : « les satanistes vont en enfer… ».

Un peu plus tard, c’est la très prometteuse Agnès Obel qui se produit. La danoise à la voix voluptueuse et aux doigts de fée est accompagnée d’une harpiste et une contrebassiste. Par moments, malgré la chaleur, on ressent une agréable sensation de froid nordique sur cette grande scène.

On file ensuite voir Herman Düne, un rock folk agréable sur disque, mais qui a du mal à retourner la foule malheureusement. Un set durant lequel des personnes s’immiscent dans le public avec des drapeaux bretons, histoire de faire comprendre qui est le patron à nos « amis » normands.

Puis à 20h, arriva ce qui fut pour moi le meilleur moment de la soirée, Morcheeba. La chanteuse, à l’image divine, arrive sur scène en costume très travaillé. Morcheeba envoie le son et incontestablement, il se crée quelque chose entre le public et eux, comme une vraie connexion.

Les Cold War Kids se produisent sur la petite scène, et étant assez fan de ce qu’ils font, j’en attends beaucoup en live. Que nenni ! Ils font le minimum syndical, et il n’y a aucune magie entre eux et le public. Ils sont d’ailleurs partis moitié énervés.

La grande scène fait ensuite les yeux doux à Aaron, et le public aussi (comprenez les cris des groupies de 15 ans, pour le chanteur beau gosse). Sur scène, le set est très travaillé, comme le son, qui reste proche de la pop. Là, le public reste varié, du métalleux venu voir ZZ Top, à la mère de famille.

Les normands de Concrete Knives sont à la maison et ils le savent. Ils jouent sur la petite scène rock et retournent le public. C’est rock, voire parfois funky, et d’une fraîcheur détonante.

La tête d’affiche arrive sur scène, avec les écrans géants (indispensables pour un concert comme ça) sur lesquels sont indiqués « Happy Beard Day ». Les ZZ Top joueront un titre en hommage à Hendrix, lui-même qui avait été tellement impressionné par ce bon vieux Gibbons qu’il lui avait offert une Stratocaster rose !

Stromae rentre en piste sur la petite scène. Je ne m’attendais pas à quelque chose d’exceptionnel, or c’est faux. Il y a un véritable souci du détail et la mise en scène (set ?) est très travaillée. Le concert début par un « Peace or Violence » bien senti, pour s’autoriser une parfaite reprise d’Arno et TC Matic : « Putain, Putain ». On déplorera le répertoire assez pauvre tout de même.

Je finis par les Da Brazilians, qui proposent un son proche des Beach Boys, ou Revolver selon certains et Moriarty selon d’autres. En tout cas très sympa à écouter, surtout à cette heure-ci, et encore plus en petit comité.

Au final, Beauregard est clairement le festival qui monte, et qui propose une programmation intéressante dans un cadre agréable. A refaire, indéniablement.

Delphine

Publicités

À propos de bathart

Tony et Sylvain fous de musique, de ciné, et un peu de tout, vous présentent leurs chroniques.

2 réponses à “Live Report @ I Love John – Beauregard

  1. Coco_Cruz

    Stromae ça marche toujours tres bien ! Je l’avait vu à Panorama cette année (un des seuls concert que j’y ai vu d’ailleurs) et c’etait vraiment bien foutu. A ce qu’il parait il a bien assuré aux Vieilles Charrues aussi le week end dernier !

  2. tibor kovacs

    bande de bath-art c’est ma photo !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bath-Art

Un soir de novembre 2010, Tony et Sylvain ont l'idée de créer un blog. Ainsi, ils vont combiner leurs passions : la musique et le cinéma. Très vite, Thibaut va les rejoindre et ainsi s'occuper des live-reports. Puis un peu plus tard Brice étayera la rubrique ciné, alors que Lisa sera chef de la rubrique Art. Et ouais rien que ça ! A noter qu'il y a également d'autres collaborateurs parfois. Bonne lecture à vous et n'hésitez pas à nous suivre sur la page Fb ou sur Twitter pour ne jamais perdre le fil, bande de bath-art !

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 280 autres abonnés

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :