Intouchables (5/5)

Ecrit et réalisé par Olivier Nakache et Eric Toledano
Avec : Omar Sy, François Cluzet, Anne Le Ny, Audrey Fleurot, …
1h52

Résumé : La relation entre deux hommes issus de milieux différents : l’un, d’origine sénégalaise, vivant en banlieue parisienne, qui vient de purger une peine de six mois de prison, et l’autre, riche tétraplégique, qui a engagé le premier comme aide à domicile…

Cette année 2011 aura été une merveilleuse année pour le cinéma français. Avec « Polisse », « The Artist » ou bien encore « La guerre est déclarée », il faut bien avouer que nous avons été gâté et que nous avons pris un grand plaisir à nous aventurer dans les salles obscures.

« Intouchables », même s’il n’a pas été présenté à Cannes comme ce fut le cas pour les trois films susnommés, jouissait également d’une excellente réputation bien avant sa sortie.

Le coup de grâce fut atteint lorsque les frères Weinstein, illustres producteurs américains et spécialistes du lobbying (producteurs du « Discours d’un roi », ils ont réussi à lui faire décrocher le titre suprême aux Oscars au nez et à la barbe de « The Social Network », et on espère qu’ils feront le forcing pour faire de « The Artist », une de leur dernière acquisition, un potentiel « oscarisable » !), ont décidé d’acheter les droits du films pour en faire un remake outre-Atlantique.

Mais au-delà du buzz et de l’ovation qui l’entourent, « Intouchables » est avant tout un film merveilleux qui va très fortement marquer cette fin d’année 2011, et voire même peut-être plus encore…
J’ai d’ailleurs vu de nombreux articles s’intéressant au succès du film et s’interrogeant surtout sur sa durabilité et son potentiel statut de futur classique…

Je ne sais pas plus que les autres si « Intouchables » va devenir un classique de la comédie et du cinéma français, mais ce que je sais en revanche, c’est que le film était, dès le départ, taillé pour le succès.

Tout d’abord, à la base, il y a une histoire formidable. Celle de la rencontre et de l’amitié entre Philippe Pozzo Di Borgo, un richissime bourgeois tétraplégique, et Abdel Yasmin Sellou, un jeune banlieusard dégourdi qui va devenir son assistant.
Après visionnage d’un reportage réalisé sur ce duo insolite, l’autre duo du film, Nakache/Toledano, estime que cette formidable histoire mériterait une transposition au cinéma.
Nous sommes alors en 2003. Le projet a depuis mûri, de même que les deux talentueux metteurs en scène.

Il y a donc ensuite le scénario, avec à sa tête les deux hommes susnommés : Olivier Nakache (le frère de Géraldine Nakache, qui a triomphé l’an passé avec « Tout ce qui brille ») et Eric Toledano, qui sont également les réalisateurs du film.
Les plus ignorants diront que ces deux-là sortent de nulle part…mais ils auront bien tort !
Le duo Nakache/Toledano est à la tête de deux des comédies françaises les plus savoureuses de ces dernières années : « Nos jours heureux » (basé sur leur court-métrage lui-même basé sur leur propre expérience d’animateurs) et « Tellement proches ».

L’histoire d’Abdel et de Philippe les intéresse au plus haut point, mais avant de donner son accord, ce dernier met une condition indispensable : faire de cette histoire une comédie ! Ça tombe bien, les deux hommes sont spécialistes dans ce domaine…
Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont fait un travail époustouflant, flirtant magistralement entre le rire et l’émotion, et captant parfaitement la rencontre de ces deux mondes que tout oppose (une recette qui fonctionne à tous les coups, n’est-ce pas Monsieur Boon ?) et de ces deux hommes tellement différents qu’ils en deviennent complices !
Abdel Raouf Dafri, scénariste des deux « Mesrine » et de « Un Prophète » (la cime des scénaristes donc !), a d’ailleurs récemment fait l’éloge du scénario des deux hommes pour sa parfaite construction.

Enfin, pour parfaire le tout, il fallait bien sûr trouver des comédiens à la hauteur pour interpréter ce duo atypique. Et c’est un coup de génie qu’a réalisé le duo Nakache/Toledano en réunissant à l’écran un des meilleurs acteurs français, François Cluzet, et leur comédien fétiche, Omar Sy (le rôle a d’ailleurs été écrit pour lui).
A l’écran, on a ici affaire à une des plus belles performances d’acteurs de l’année. Sauf qu’ici, la performance semble quelque peu différente…

Jean Dujardin brille dans « The Artist », Joey Starr donne toute sa force au film de Maïwenn, mais ici, on est face à une performance collective…
Remplacez l’un des deux acteurs, et c’est tout le film qui s’écroule….
On a loué de tous bords la performance ahurissante de François Cluzet en tétraplégique, mais il faudrait surtout noter que cette performance est décuplée grâce à la performance d’Omar qui trouve enfin ici un rôle à sa mesure.

On vient d’apprendre quels sont les nominés au César pour la catégorie « Meilleur Espoir ». Omar Sy n’est pas dans la liste… Il ne fait cependant aucun doute que François Cluzet sera, lui, nominé dans la catégorie « Meilleur Acteur ».
Peu importe… Quelle qu’elle soit, toute victoire ne pourrait être que collective. Ce film est un film de duo : Philippe et Abdel, Olivier et Eric, François et Omar…
L’un ne peut gagner sans l’autre, que ce soit pour une récompense quelconque ou un combat contre la société et le regard des gens sur le handicap.

Car contrairement aux bouses réalisées par Dany Boon, qui ne sont que clichés et cabotinages, « Intouchables » a quelque chose à dire, quelque chose à crier, et à faire connaître.
Le film porte un regard sans complaisance sur le handicap et sur la relation avec l’autre.
On n’est pas là dans la simple confrontation de deux mondes opposés, mais bien au contraire sur une ouverture à l’autre, sans jugements ni critiques.

« Intouchables », ce n’est pas le film de l’année, c’est sûr, mais c’est un véritable bol d’air, une bouffée d’humanisme, un regard perçant sur notre société, et surtout une merveilleuse comédie d’une intelligence foudroyante.

A voir d’urgence !

Tony

 

Publicités

À propos de bathart

Tony et Sylvain fous de musique, de ciné, et un peu de tout, vous présentent leurs chroniques.

37 réponses à “Intouchables (5/5)

  1. Johny got his warm gun

    Rien que le sujet du film et ce que les gens en disent me dégo^^utent du film. Un peu comme toi avec Kasso j’irais pas

  2. Johny got his warm gun

    Comme tu le dis Toledano et Nakache ne sortent pas de nulle part et savent y faire dans la comédie efficace mais bon tu me feras pas croire que c’est les reals de l’année. Tu admets toi-m^^eme que c’est calibré pour le succès. Un sujet bien pensant, un casting d’acteurs que le public adore, c’est sans doute très bien fait après c’est justement symptomatique du manque d’ambition et de prise de risque du cinéma français

    • Mon ptit Brice, bien sûr que Toledano et Nakache ne sont pas les reals de l’année, bien sur qu »Intouchables n’est pas le film de l’année, bien sûr qu’il était calibré dès le départ pour le succès… Mais cela n’enlève en rien le fait que le film soit très très bon et qu’il soit merveilleusement ecrit et interprété.
      Après en un sens tu as raison, la prise de risque n’est pas gargantuesque, mais comme je te le disais hier, ya des centaines de chef d’oeuvre qui n’ont pas nécessairement pris de risque non plus.
      Ce n’est pas le risque qui va faire le film, sinon « La conquête » aurait remporté la Palme d’Or !!…

  3. Nico

    « Car contrairement aux bouses réalisées par Dany Boon » j’adore ça !!!! =D

    Sinon magnifique article encore une fois, la fin est juste des plus magnifique, trop fort Tony !! Bientôt dans les grandes chroniques des magazines du cinéma =P

  4. Bonjour c’est moi 20syl de Bath-Art.

    Je me devais de réagir sur ce film. Oui, j’ai été le voir en début de mois, en me disant merde ça a l’air fendard allons-y.
    J’y suis donc allé et ai risqué de perdre 4euros50 (c’est loin d’être la mort t’as vu). Et j’en suis ressorti plutôt satisfait dans le sens où l’on se marre vraiment pendant 1h52. Oui c’est une comédie qui aborde le handicap mais ça n’est pas très lourd dans le film. C’est franchement plutôt bien senti d’ailleurs. Cependant, on n’est pas non plus MDR LOL pendant tout le film faut pas exagérer. Cette année, un autre film m’a fait rire, c’est Bon A Tirer dont vous pouvez trouvez la chronique sur Bath-Art. C’est un autre délire c’est sûr, mais je me dis que pour le Top ten (heu michel le top five….) il est impossible de mettre les 2 films. Que choisir ? BAT sans aucun doute puisque c’est marrant. Ici, c’est marrant de temps à autre mais ça ne bouleverse pas les codes du cinéma, on ne ressort pas en se disant que l’on a vu un classique.
    D’ailleurs j’aimerais connaître les sites des articles qui envisagent de le considérer comme tel. C’est juste pour savoir s’ils grattent les fesses ou pas.
    C’est simplement ne pas aimer le cinéma que de penser ça. Aimer la comédie, peut-être. C’est même réducteur. Intouchables, coincé entres les Tontons Flingueurs, Les Affranchis, Il était une fois dans l’Ouest, The Party ou encore Le Grand Détournement ?? Wawawiwa?

    NON, ce n’est pas un classique, oui c’est loin d’être le film de l’année. Après si vous voulez passer un bon moment en compagnie d’un public en folie, ouais foncez-y. de toute manière, que vous y allez ou pas, les réals s’en foutent ils sont déjà rentrés dans leurs coût et tant mieux. Mais en France, si on a le choix entre ça et l’Ordre et la Morale, posons nous les bonnes questions. Ici la comédie est efficace. C’est pour ça que ça marche. Les gens ne vont pas au ciné pour réfléchir mais pour échapper à leur quotidien. Par conséquent, le succès est assuré. Après chacun voit l’art comme il veut, mais il est clair que c’est son rôle de nous détourner de la mort.

    Le 5/5, je le trouve provocateur pour ma part, mais je pense que Tony tu as fait exprès, tu es un petit Siné dans l’âme. un 2,5 ou 3 eût été plus justifié.

    En tout cas, cela prouve bien que bath-art est une terre de débat. entre l’ordre et la morale, hier et intouchables aujourd’hui, il est clair que l’on cartonne au niveau des vues. le débat est engagé depuis hier, 16h47. espérons qu’il ne s’arrêtera jamais.

    20syl pour Bath-Art, Neo Boto, Les Frérots Mag…

    • Cher Sylvain,
      Je me doutais bien que ce débat entre nous aurait lieu !!! Je te reconnais bien là !!!
      Honnêtement, je ne suis pas sur que ma note soit si exagérée que cela… Jusqu’à hier encore, j’hésitais entre le 4 et 5. Mais mon débat avec monsieur Chupin m’a motivé au plus haut point, et je ne renie aucunement mon 5 sur 5 !
      Après, comparer « BAT » et « Intouchables », c’est un peu dangereux. D’un côté t’a une comédie qui pense qui pense avec la bite et les couilles (le fameux triangle des Bermudes), et de l’autre t’a une comédie qui pense avec la tête…
      Personnellement, je me suis marré dans les deux… Ptete un peu + ds « BAT » mais c’est pas pr autant que le film est meilleur… Dans « BAT » tu n’as aucun fond, c’est un enchainement de gags + ou – graveleux (j’suis le premier à rire de ça, tu sais bien), mais la comédie c’est pas que ça.
      Alors, forcément, je te connais bien, je sais que tu préfères les comédies style « BAT » aux comédies plus soft comme « Intouchables » (d’ailleurs je te conseille grandement « Echange Standard » qui sort bientot et qui est dans la même veine que « BAT » mais qui est encore + drôle !!!), mais franchement, pour moi, « Intouchables » c’est vraiment une grande comédie française.
      Et pis jte signale que ds des films comme « BAT » ta qd même une morale à 2 balles, des scènes qui sont très chiantes, et on est pas non plus LOL MDR (pr reprendre ton expression) pendant tt le film…
      Après, dire que « Intouchables » sera un classique, je ne peux pas le dire. On pourra en reparler dans 10 ou 15 ans si tu veux, à tête reposée, mais il a les ingrédients pour en tout cas (même si il peut aussi très vite se démoder)…
      Et je t’assure, je me suis posé les bonnes questions et je ne regrette pas une seule seconde de mettre 5/5 à « Intouchables » et de ne pas aller voir « L’ordre et la morale ».
      Et même si le film est taillé pour plaire au public, il n’en demeure pas moins intelligent, drôle et très bien fait. Beaucoup de personnes ont été le voir grâce au bouche à oreille et pour, comme tu dis, échapper à leur quotidien, mais ça c’est leur problème.
      Moi j’ai été voir le film, j’ai bien rigolé, j’ai bien réfléchi également, je ne vois donc pas ce que j’aurais pu trouver de plus…
      La référence à Siné est en tout cas forte aimable de ta part.

      Vive le débathart !!!!!

      • Bon à tirer, c’est mieux. Le jour où l’on verra au cinéma, un humour avec des bollocks qui ose tout (à la south park) dans un film français, et bien là mon cher sin… euh Tony, là oui je dirais que je me suis bien marré.
        Mais c’est vrai que la scène avec l’arbre au théâtre est très drôle. J’étais au bord des larmes. Merci Escrobar de m’avoir rappelé la scène car je ne me souvenais plus.
        Bon en tout cas, je vais changer la note. je vais mettre 2, ok ?
        oh il est con lui !

        Film de l’année ?

        tiens, faudrait que l’on fasse un sondage. En fait, non. les top ten des gens suffiront. même que mon top ten tiens !
        tout ça pour dire que c’est vrai que ça fait débat, c’est assez intéressant pour une fois que ça arrive. c’est d’ailleurs ce qui me pousse à écrire. Je suis limite indigné, comme dirait l’ancêtre qui sort des bouquins de 20 pages.

        En tout cas, j’attends ta chronique sur « Les Adoptés », pour voir si vaut vraiment pas le coup.

        Au revoir

        Sylvain Piaut

      • On peut se marrer sans viser les glaouis mon cher sylvain : ya le caca et les prout aussi (comme ds « BAT » tiens) !!!
        Mais c’est vrai que le ciné français a du mal à viser en dessous de la ceinture, c’est son défaut… il a un côté trop intello…
        Tu vas rire (j’en suis sur), mais « Les adoptés », je me tâte à aller le voir…!

      • faut arrêter de déconner. tu déconnes trop. on est dans un atelier, c’est dangereux, faut pas déconner.

  5. escobar56

    “Je ne sais pas plus que les autres si « Intouchables » va devenir un classique de la comédie et du cinéma français”
    Déjà avec la note t’as donné ta réponse. 5/5 c’est archi archi classique

  6. escobar56

    “un 2,5 ou 3 eût été plus justifié”
    Certainement pas ! Là non plus faut pas exagérer. Nan mais 3,5 pour moi, point barre.
    Autant j’étais assez d’accord avec Tony à propos des réactions sur LELM, autant là c’est clairement surcôté. Oui on se marre (j’ai vraiment ri aux éclats une fois, sur la scène au théâtre), oui c’est très bien joué, après c’est pas incroyable. Comme l’a dit Brice c’est, au départ, gavé de bons sentiments et les réal tombent en plein dedans. Après, là où ils sont forts c’est qu’ils arrivent à en faire quelque chose de bien de ces bons sentiments. Par contre j’ai trouvé que certains gags étaient archi prévisibles (la moustache d’Hitler, on le sent pas du tout venir celui-là…) et que d’autres étaient assez faciles. Mais ça, c’est l’humour à la Omar et Fred donc bon.
    Autrement j’ai envie de dire la même chose sur Omar dans ce film que sur JoeyStarr dans Polisse : d’accord ils jouent très bien, voire excellemment. Mais c’est toujours les mêmes rôles quoi. Joey à la base c’est un mec ultra impulsif, à fleur de peau, un écorché de la vie, et que joue-t-il dans Polisse ? Un flic écorché, à fleur de peau, impulsif et avec un gros accent banlieusard.
    Omar c’est un clown, un mec des cités avec un potentiel sympathie de 300% qui a toujours la vanne pour faire rire, et que joue-t-il ? Un clown banlieusard avec un potentiel sympathie de 300% qui fait marrer le public. Donc ils jouent très bien… leur propre rôle. J’attends de voir l’un des deux prendre la place de Lambert Wilson en moine de Tibérine dans Des Hommes Et Des Dieux et après on verra.

    • D’où tu me parles toi. Non, mais c’est 2,5 c’est tout.
      Après, je crois que le débat n’a pas lieu d’être. J’ai raison. Mais n’oublions pas que l’Ordre et la Morale c’est un film français également. Rien que pour ça on peut en être fiers !
      De toute façon c’est le public qui a raison.

      Michel Field

    • Mon ptit Esco, honnêtement 3,5 pour moi ça n’aurait pas été assez… Après le 5 est peut-être un peu trop fort, mais je l’assume totalement pour ma part.
      Si on y réfélchit bien, ts les films sont assez prévisibles… C’est pour ça que j’ai tendance à ne pas trop m’attarder sur ce « détail », hormis lorsqu’il est vraiment trop envahissant…
      Bien sûr que le film est plein de bons sentiments, mais c’est justement le but du film d’utiliser ces bons sentiments. C’est l’histoire du duo Philippe/Abdel qui est comme ça. Vu qu’on ne peut leur reprocher ça à eux, on pourrait reprocher le fait de traiter cette histoire là au cinéma, mais ça c’est un choix délibéré que prennent les réalisateurs, comme le font tous les metteurs en scène.
      Il faut voir le film en dehors de l’histoire qu’il traite. Il faut le voir pour ce qu’il est, pour son ensemble.
      Après pour ce qui est de d’Omar et de Joey Starr, je suis bien entendu assez d’accord avec toi, mais il y a un point que j’aimerais souligné.
      Joey Starr a beau être impulsif, sensible et écorché vif dans la vie, ce n’est pas pour autant que c’est plus facile pour lui de transmettre ces émotions là au cinéma. Généralement, les acteurs ont tendance à s’écarter de leur propre être et de jouer des personnages qui leur sont relativement éloigné.
      Là il a le mérite d’être à l’écran tel qu’il est dans la vie, d’affronter sa propre personne, de prendre à revers son image public que tout le monde connait, et ça c’est assez malin.
      Mais il est clair qu’il va falloir qu’il travaille s’il veut trouver des rôles différents…
      Pour ce qui est d’Omar, je trouve que contrairement à d’habitude, il y a justement une évolution. A chaque fois qu’il joue pour Nakache et Toledano, son jeu s’améliore, il élargit sa palette.
      Lui aussi il a encore du boulot, mais il a beaucoup plus de capacité que Joey Starr…

  7. escobar56

    C’est clair mais le truc du noir/banlieusard qui joue toujours ce rôle là dans les films me saoule un peu.

    • Dans « Tellement proches », le dernier film de Nakache et Toledano, il jouait un médecin, et dans « Nos jours heureux », il jouait un mono…
      C’est finalement la première fois qu’ils lui font jouer un banlieusards, dc perso j’trouve pas ça trop gênant…

  8. Johny got his warm gun

    Ouai enfin pour moi le cinéma c’est pas fait pour servir la soupe au public. Intouchables c’est typiquement le film qui le fait et qui brosse le public dans le sens du poil, que ce soit dans le casting ou le sujet.
    Pour moi le cinéma c’est un truc qui doit aller plus loin que ça, c’est pas fait pour satisfaire le français de base. C’est pour faire réfléchir, pour bouger ou le public, ou alors le faire r^^ever. je peux t’assurer que dans 2-3 scènes de l’ordre et la morale j’étais mal sur mon siège, le film est pas là pour faire plaisir au spectateur.
    Et personnellement je préfère 100 fois la vague Appatow et Farrely à la comédie française. Comme je l’ai dis en France on a que des comédies sociales et bien-pensantes, avec des acteurs gentillets. Aux etats-unis de une les acteurs sont des monstres comiques ( le saturday night live ça se saurait si on en avait l’équivalent ) et surtout les thèmes des comédies sont vraiment osés et parlent surtout de régression, de refus d’^^etre adulte, de fonder une famille, de l’escroquerie de l’amour, de refuser le monde du travail.
    Ca parle de nous quoi. Veux-t-on ^^etre enchainés et nous trahir sous le poids du conditionnement de la socièté ? Appatow, farrely, Kevin Smith, ces mecs sont dr^^oles en posant des vrais questions et en interrogeant l’humain.
    En france une connerie comme intouchables interroge rien du tout et donne juste au public ce qu’il veut voir . Le carton du film le prouve. Ca a beau ^^etre la crise j’en ai rien à foutre d’aller au cinéma pour passer une heure trente sympathique et entendre des propos lénifiants et bien-pensants

    • Si ca peut te rassurer sur ma personne mon ptit brice je suis un fan inconditionnel des films d’apatow, ferrell ou farrelly !!!
      Moi aussi je prefere ce type de comique la…mais c pas pr autant qu’il faut denigrer le cinema francais et la comedie francaise… Et c pa parce que le film cartonne au box office qu’il va etre mauvais… Ca voudraut dire que les films qui n’attirent pa le public sont tous bon…
      Et puis les sujets ki sont traites ds les comedies francais sont aussi interessants et audacieux ke ceux des americains ! C simplement le type d’humour qui est different…
      Le vrai probleme de la comedie francaise c ke certains sujets sont uses juska la corde et qu’on ne sait pa frapper ss la ceinture !…
      Le cinema a besoin de provoquer, le cinema a besoin de fR rever, ms le cinema a aussi besoin de montrer… Et meme si la france n’est pas tres fortes ds les 2 premiers, elle est pluto douee ds le 3eme…
      Et puis il n’y a pas de mal a fR ces chroniques de la vie quotidienne que tu ne sembles guere apprecier !!…
      Vive Ron Burgundy !!!
      Stay classy bande de bathart !!!

  9. Johny got his warm gun

    Ron Burgundy c’est un monument. Mais enfin tu sais bien que je ne parle pas espagnol

  10. La crevette

    Qu’est ce qui se passe les gens?
    Vous faites des view maintenant?
    J’ai loupé quelque chose?
    Ou vous êtes tous au chômedu?
    Pardon, entre deux boulots.
    Encore pardon, en transition…

  11. Johny got his warm gun

    Franchement ce film ça doit ^^etre la galerie de personnages la plus ouf du monde

  12. cyrillus56

    Arrêtez un peu de faire vos abrutis d’élitistes Brice et Sylvain et prenez un film comme il est de temps en temps. Oui c’est rempli de bons sentiments mais y aussi des bonnes blagues made in Canal + faut le reconnaitre mais ça marche.
    un 4/5 aurait été plus correcte selon moi.

    • Elitistes, non ! Avoir du goût, oui !
      Non mais déjà, nous, on on va voir un paquet de films au cinéma et pas sur un écran d’ordinateur, donc pour la morale, de ta part, c’est difficile. Brice ne l’a pas vu, moi oui. Je me suis bien marré, je l’ai déjà dit. Mais je ne suis absolument pas d’accord avec la note, c’est tout. Et donc, ça n’en fait pas un film dans le top 10 de l’année. La messe est dite
      20syl

      • cyrillus56

        D’une, je l’ai vu au ciné et de deux, où est le rapport ? On voit la même chose.Après les goûts et les couleurs comme on dit.

      • Le rapport n’est pas compliqué. Je vois pas mal de films par an au cinéma, donc je pense avoir un jugement plus critique c’est tout. Oui l’égoût et les couleurs, comme on dit… Non, mais j’ai pas de morale à recevoir de quelqu’un qui va très peu de fois au cinéma par an, c’est tout
        20syl

  13. Johny got his warm gun

    Personnellement je suis d’accord pour dire que ça change rien que tu le vois sur ton ordi ou pas, ça chacun fait ce qu’il veut.
    Après je suis sans doute élitiste mais pour moi les millions de personnes qui courent voir ce film n’ont pas un sens critique exceptionnel ou des go^^uts imparables, sinon la bonne dizaine de film qui est beaucoup mieux qu’intouchable et qui sort tt les mois ferait un carton aussi. J’aime assez le cinéma et je le connais suffisament pour en demander plus qu’un bon pti moment où on me sert la soupe. Je suis élitiste et je le revendique, dsl mais je pense pas que le français de base soit intelligent, ou intéressé par la culture du moins. On peut regarder les top ventes en livres, musique, cinéma, c’est rarement des choses de qualité

    • Je suis sensiblement d’accord avec toi ms il faut veiller a ne pa etre tro caricatural.
      Bien sur le public (qu’il soit francais ou autre, ca aussi il faut le preciser) agit souvent tres betement, mais il faut aussi souligner l’influence de la pub, de la promo et du bouche a oreille pr evoquer ce genre phenomene populaire…
      Ms il ne faut pa crtiquer systematiquement une oeuvre (film, music, livres,etc…) ss pretexte qu’elle cartonne o box office. C vrai ke la plupart du tps les gros succes ne sont pa d tres bons films, mais il n’empeche qu’il y a egalement d chef d’oeuvre ki ont tres bien marche en salles…
      Toi ki adore ferrell, apatow et cie, je te signale tt de meme ke leurs films cartonnent aus states et qu’ils plaisent a la populasse ecervele et grasse…
      Un grand film peut marcher en salles et un bouse peut aussi se planter : il n’y a pa de generalite !!…
      Comparer intouchables aux ch’tis ou a twilight c vraiment la pire des choses a fR…
      D’un cote tu as une magnifique comedie ki fonctionne parfaitement sur ts les terrains, et de l’autre une merde criarde et cabotine, et une autre merde pr ado attarde…
      Il faut parfois fR la part d choses et ne pa se laisser avoir par des affirmations systematiques…

    • je suis désolé, mais toi même tu sais, un tree of life ou enter the void sur grand écran donne vraiment une autre perception du film. même l’ordre et la morale, pour la qualité de la photographie, ou encore le bruit sourd que l’on entend dans le film, tu ne pourras l’avoir dans ton pc ou ton soundsystem. par conséquent, tu n’auras en aucun cas toutes les clés pour percevoir les films. et ton jugement sera donc forcément altéré, voilà tout.
      20syl

  14. Johny got his warm gun

    Musique : david guetta, black eyed peas. Bouquins : marc levy ou musso. Films : les chtis, intouchables, twilight.
    Si c’est ^^etre élitiste de penser qu’il y a mieux qualitativement que ce que je viens de mettre plus haut, et bien je le suis au plus haut point

  15. Johny got his warm gun

    Et ba je suis fier d’avoir tort

    • Et tu as bien raison d’en etre fier !!!!
      Le tort tue ms ce n’est pas une raison (j’ai recu la bellette d’or a vannes pr ce magnifique jeu de mots !!!!)

  16. Johny got his warm gun

    Ramucho

  17. Pingback: Les Tops de Tony « Bath-Art

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bath-Art

Un soir de novembre 2010, Tony et Sylvain ont l'idée de créer un blog. Ainsi, ils vont combiner leurs passions : la musique et le cinéma. Très vite, Thibaut va les rejoindre et ainsi s'occuper des live-reports. Puis un peu plus tard Brice étayera la rubrique ciné, alors que Lisa sera chef de la rubrique Art. Et ouais rien que ça ! A noter qu'il y a également d'autres collaborateurs parfois. Bonne lecture à vous et n'hésitez pas à nous suivre sur la page Fb ou sur Twitter pour ne jamais perdre le fil, bande de bath-art !

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 280 autres abonnés

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :