Live report Future Islands + Kim Novak @ Caen

Future Islands

Amis Batharts bonsoir. Ça fait un petit moment que vous ne m’avez pas vu sur le blog, j’hibernais. Je me suis réveillé il y a peu, début mars exactement. A mon réveil, j’ai entendu parler par Brice et Sylvain (et non pas par Marie-Agnès leur acolyte) du concert de Future Islands, au Berghain s’il vous plaît. J’avais encore la tête dans le pâté lorsque Sylvain m’a dit : « Vas-tu voir Future Islands à Caen le 4 mars ?? ». De suite je me renseigne sur le concert. Le lieu est tenu secret pour le moment, mais Kim Novak et Koonda Holaa auront l’honneur de jouer avec le groupe de Baltimore ! 

Dimanche 4 mars, je me prépare alcooliquement pour ce qui doit être LE concert du début d’année. Un lieu de rendez-vous a été donné 2 jours auparavant, c’est tout prêt de chez moi. J’arrive sur place, je trouve un chauffeur qui m’emmènera sur un autre point de rendez-vous, le parking du supermarché de Louvigny tout près de Caen. Une fois rendus là bas, quelqu’un nous annonce qu’il faut marcher environ 5 minutes et nous seront rendus. Tout le monde est impatient de découvrir le lieu du concert. 

La scène c'est ça, elle va pas s'ouvrir en deux...

Une petite route à droite et 20 mètres plus loin nous sommes sur place. Une maison où résident 8 colocataires bien sympathiques. Leur sous-sol sert de salle de concert. Il faut le voir pour le croire, mais ramener une bonne centaine de personnes ici, où la hauteur sous plafond n’excède guère les 2 mètres, et où le débarras sert de bar, c’est assez formidable. Le but de ce concert n’est pas de faire gagner de l’argent à l’association qui l’organise, mais plutôt de faire plaisir aux gens qui viennent y assister. L’entrée est libre, de même que les tarifs au bar. Perso j’ai donné 10 €, mais vu la qualité des groupes j’aurais pu donner plus. 

Le premier à entrer en action est Koonda Holaa, un tchèque qui semble, de part son allure « préhistorique », avoir hiberné un moment, comme moi ! Il joue environ 30 minutes, alternant rock psyché et expérimental, avec quelques notes de blues. J’assiste au début, mais il est vrai qu’il faut être passionné par ce genre de musique pour vraiment l’apprécier. Je sors donc satisfaire mes besoins, et faire le plein en bières ! Ma chemise est pratique car elle permet le port des canettes sans  difficulté grâce à ses poches. Agathe, une amie, et une amie à elle, dont j’ai oublié le nom me rejoignent. Elles ne connaissent pas trop Future Islands même si j’en ai dis le plus grand bien. Je croise l’ingé son des Américains qui me dit que leur concert va durer une heure, voire plus. 

Il est aux alentours de 22 heures, le live peut commencer. Les 3 musiciens entrent en « scène ». Cette scène est aménagée au fond du sous-sol, avec une lampe de chevet servant de lumière !

Koonda Holaa

Pendant une heure, et pas plus malheureusement, le groupe va jouer une bonne partie de son dernier album On the Water ainsi que certaines autres compostions. Ce qui est poignant, c’est de voir le chanteur, en sueur, vivre son concert comme s’il y jouait sa vie. Ce moment est intense, bien que le claviériste et le bassiste soient statiques. Je suis en train de me dire : « bordel Thibaut t’es en train de vivre l’un des meilleurs concerts de ta vie, dans le lieu le plus improbable ». Il faut donc profiter à fond. Mention spéciale à Before The Bridge qui pour moi est la meilleure du dernier album. Une heure c’est court, mais tout le monde est bluffé. Plus tard le chanteur de Kim Novak avouera avoir pris une grosse leçon, et que cela risque de ne pas se reproduire avant 10 ans. 

Dernier groupe de la soirée, Kim Novak. Par ailleurs merci au voisinage qui a été sympathique et qui n’a pas appelé l’escadron bleu à cause du tapage nocturne en ce dimanche soir. De toute manière le son ne s’échappait pas trop de ce garage, comme pour nous envouter.

Les membres de Kim Novak aux balances, j’en profite pour leur parler de poubelle-man qu’ils ont rencontré la veille à Vannes. J’ai nommé David Fossé, plus fort que François Damiens, Pascal Selem ou Laurent Baffie pour ses caméras cachées. Ils rigolent encore du petit génie David. Moment de gloire pour toi David, t’es sur l’iphone du chanteur !

Il est 23h passé, les Kims jouent, décontractés, leur pop-rock. C’est une très bonne idée pour finir une bonne soirée. Le chanteur est obligé de rester la tête légèrement baissée, à cause de sa grande taille. Je déguste ma soupe de légume et ma dernière bière en les regardant. 

Tout le monde a fini de jouer, j’échange deux-trois mots avec l’organisation qui dit avoir récupéré plus d’argent que prévu. Tant mieux pour eux, ils le méritent, car ce n’est pas tous les jours, ni toutes les semaines que l’ont reverra un concert comme ça. J’ai encore des frissons rien qu’à écrire ce report ! 

J’aime bien la Bretagne, mais sur ce coup les Normands ont fait fort et je les en remercie. Je me fais ramener car demain il y a cours. À très bientôt pour vous raconter mes aventures auprès de Gui Boratto. Bonne nuit !

 

Thibautz

Publicités

À propos de bathart

Tony et Sylvain fous de musique, de ciné, et un peu de tout, vous présentent leurs chroniques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bath-Art

Un soir de novembre 2010, Tony et Sylvain ont l'idée de créer un blog. Ainsi, ils vont combiner leurs passions : la musique et le cinéma. Très vite, Thibaut va les rejoindre et ainsi s'occuper des live-reports. Puis un peu plus tard Brice étayera la rubrique ciné, alors que Lisa sera chef de la rubrique Art. Et ouais rien que ça ! A noter qu'il y a également d'autres collaborateurs parfois. Bonne lecture à vous et n'hésitez pas à nous suivre sur la page Fb ou sur Twitter pour ne jamais perdre le fil, bande de bath-art !

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 280 autres abonnés

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :